1. »
  2. Roqia
  3. »
  4. Une mère...

Voici les différentes sorcelleries faites par une mère à ses enfants afin d’asseoir sa suprématie et les soumettre. C’est l’une de ses filles qui a découvert ces sorcelleries écrites dans l’un des bagages de leur mère.

Dans ce talisman, certains noms de djinns sont écrits avec un langage codé, composé de chiffres et de lettres, afin que celui qui fait appel au sorcier soit trompé et ignore que ce dernier invoque en réalité des diables.
On trouvera certaines sorcelleries écrites, mêlées à des versets du Coran pour tromper le consultant. Dans d’autres talismans, les noms de djinns peuvent être évoqués et invoqués directement avec l’inscription de leurs noms.

Dans le monde de la sorcellerie, les sorciers choisissent un jour précis de la semaine pour faire le sort en fonction de la tribu de chayatin (affilié à un roi et son ministre) utilisée pour cela. C’est pour cette raison que des personnes se sentent plus étourdies certains jours de la semaine plutôt que d’autres.

Les sorciers parmi les djinns et les humains ont pacté de sorte à faire passer les noms des rois parmi les diables, pour des noms d’anges, cela, afin de falsifier la réalité de leur mécréance majeure aux yeux des gens.

D’où viennent les noms de ces diables et leur manière de procéder ?

Sachez que dans le monde de la sorcellerie, il y a des savants sorciers qu’on appelle « kibar » et des chaînes de transmission sur les noms des diables et les procédés sataniques de sorcellerie existent et remontent à l’époque babylonnienne du prophète Salomon ‘alayhi salam.

Voici un exemple de 7 noms de rois parmi les diables sous traitant le royaume d’Ibliss dans le domaine de la sorcellerie, maudits soient-ils :
1/ danhach, il opère le premier jour de la semaine
2/ chakhiba, le 2ème jour
3/ mariba, le 3ème jour
4/ ‘abra, le 4ème jour
5/ mismar, le 5ème jour
6/ namoudraki, le 6ème jour
7/ bakhtach, le 7ème jour » [Ibn El Nadim l’a cité dans El fahrassat, 1/431]

Ci-dessous, les noms de ces diables modifiés et renommés par les sorciers djinns et humains afin d’être considérés, à tort, comme des nom d’anges, ainsi que les noms de leurs ministres parmi les diables :
1/ rowqyail, le roi du dimanche, son ministre s’appelle madhab
2/ jibra’il, le roi du lundi, son ministre s’appelle marrâ
3/ samsmail, le roi du mardi, son ministre s’appelle el ahmar (el ahmar est un chaytane utilisé dans la sorcellerie rouge tel que la sorcellerie d’amour, de fornication, d’homosexualité etc.)
4/ mickiyail, le roi du mercredi, son ministre s’appelle barkane
5/ sarfiayil, le roi du jeudi, son ministre s’appelle chamharouch (chamharouch est un nom célèbre que connaissent certains faibles d’esprits, c’est en réalité un diable que certains prennent pour un djinn musulman)
6/ 3iniyail, le roi du vendredi, son ministre s’appelle zaouba3a
7/ kassfiyail, le roi du samedi, son ministre s’appelle maymoun.

Le sorcier utilise un encens spécifique à chaque jour de la semaine car certains encens sont spécialement appréciés par les djinns qui constituent la tribu de chaque roi parmi eux.

J’ai mis en relief certains de ces noms de diables, les plus connus dans le monde des sorciers et de certains faibles d’esprit de la communauté musulmane qui pensent que ce sont des alliés parmis les djinns musulmans.

Ci-dessous, vous trouverez la traduction de chaque talisman avec les noms et prénoms floutés afin de préserver l’anonymat des personnes en question :

Photo 1 : « Que soit réunis untel et untel à untel (la mère de famille) d’un amour ardent ».
« Que soit soumis untel et untel à untel (la mère) de grès ou de force et fassiez qu’un amour ardent naisse dans leurs cœur envers elle (la mère) par vos noms puissants et sacrés (le nom des diables) ».

Sorcellerie 1

Photo 2 : les même formules ainsi que les noms des diables écrits de manière codée et chiffrée.

Sorcellerie 2

Photo 3 : 5 nœuds faits.

Sorcellerie 3

Photo 4 : 7 fois l’inscription « Et j’ai mis entre vous l’amour » signé par le nom d’un diable de manière codée que seul le sorcier comprend.

Sorcellerie 4

Photo 5 : une sorcellerie écrite mélangée à certains versets et des attributs d’Allah liés à la subsistance, moqués.

Sorcellerie 5

Cet écrit fait par le sorcier aurait pour but d’apporter la richesse à la consultante.

Votre frère en Allah.

A propos de Tafsir Al Ahlam

Un site vous donnant accès à certaines sciences islamiques telles que la firassa et l’interprétation des rêves entre autres, connues de nos pieux prédécesseurs mais méconnues voire inconnues de la grande majorité des musulmans de notre époque.