Quelques sagesses coraniques et point clef sur la firassa : la pureté des menstrues en fonction de la pureté intérieure de la femme..

Gloire à Allah, Celui qui connaît parfaitement le nombre de feuilles des arbres, le nombre de gouttes de pluies tombantes. Celui qui connaît parfaitement le nombre de Ses soldats, visibles et invisibles, ceux dont il a créé de lumière, et ceux dont il a créé de feu, d’argile de différentes couleurs et de terres différentes, qui a ainsi fait de nous, des humains de différentes formes et couleurs.

Ô Allah, Toi qui nous a honoré par ta création,

« Certes, Nous avons honorés les fils d’Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures. »S17V70

Toi Allah, qui a fait de notre ancêtre, un prophète, vertueux, Adam aleyhi salam, dont le « assl » est la droiture, et dont la destinée de celui-ci paix sur lui sera le paradis. Et toi qui a fait de l’ancêtre des djinns, ibliss, un désobéissant dans l’absolu, dont la destinée sera l’enfer. Tu nous as certes honorés ô Allah, par les signes en nous-même dont Tu nous as sommés d’y méditer

« 20. Il y a sur terre des preuves pour ceux qui croient avec certitude;
21. ainsi qu’en vous-mêmes. N’observez-vous donc pas? » (Sourate 51)

« 3. Il y a certes dans les cieux et la terre des preuves pour les croyants. 4. Et dans votre propre création, et dans ce qu’Il dissémine comme animaux, il y a des signes pour des gens qui croient avec certitude. »(Sourate 45)

Ô Allah, nous te demandons de nous donner le yaqin mentionné dans les versets ci-dessous. Cette certitude, tant efficace pour discerner et méditer sur tes signes, et qui, par les méditations de ceux-ci, nous rapprochent de Toi.

Mes frères et sœurs, aujourd’hui nous allons parler des menstrues, qu’Allah a mentionnés dans le coran. Tout sujet évoqué dans le coran, doit être pris dans son importance, et nous devons y méditer

« Ne méditent-ils donc pas sur le Coran?[…] »S4V82

Nous allons donc parler des menstrues, d’un point de vue coranique et d’un point de vue firassa.

« Et ils t’interrogent sur la menstruation des femmes. – Dis : « C’est un mal. Éloignez-vous donc des femmes pendant les menstrues, et ne les approchez que quand elles sont pures. Quand elles se sont purifiées, alors cohabitez avec elles suivant les prescriptions d’Allah car Allah aime ceux qui se repentent, et Il aime ceux qui se purifient » S2V222

Il y a de nombreux points à éclaircir sur le verset, je ne parlerai que des points qui nous intéressent, les points de jurisprudence seront trop longs à détailler.

Avant tout, la cause de la révélation de ce verset :

Mouslim rapporte dans son sahih que les juifs ne cohabitaient pas dans les mêmes maisons que leurs femmes le temp de leurs menstrues. De ce fait, les sahabas questionnent le prophète saws sur la cohabitation avec les femmes en état de menstrues, s’en suit la descente de ce verset.

L’appellation des menstrues :
Iibn taymiyah rapporte dans [fath el bari 5/610], 7 appellations dans la linguistique islamique mentionnant les menstrues.

Le premier et le plus connu est « Haydh »حيض
Le deuxième est « tamth »طمث, qui est dit, lorsque l’homme fait couler le sang de sa femme lors de sa défloration. Allah sbwt dit :

« Lam yatmithouna inss wa la jann »

« Ils y trouveront [les houris] aux regards chastes, qu’avant eux aucun homme ou djinn n’aura déflorées. »S54V56

Le troisième : el 3irak, terme que le prophète saws a utilisé pour mentionner les menstrues (voir le hadith complet dans sahih mouslim numéro 1213).
le quatrième : el dhahak.
« Sa femme était debout, et elle rit alors ; Nous lui annonçâmes donc (la naissance d’) Isaac, et après Isaac, Jacob(16). »S11V71 (avis faible)
Le cinquième : el ikbar (divergence)
Le sixième : el i3ssar
Le septième : el nifass

Concernant la période minimale et maximale des menstrues, il n’y a aucun dalil qui le précise, les savants divergent sur le fait que les menstrues peuvent durer de 1 à 17 jours.

Passons maintenant à la partie méditation/firassa :

Il faut savoir que, lorsque la musulmane perd du sang lors des menstrues, avec les douleurs de ventre, Allah par la même occasion la purifie de ses pêchés. En effet les maux purifient le croyant de ses pêchés, ce qui n’est pas le cas pour les mécréants, car l’islam est absent chez eux. Ainsi, la période de menstruation est une chose qu’Allah a destinée aux filles de Adam, ainsi que toute sa descendance, hormis Mariam aleyha Salam. Nous verrons plus bas pourquoi.

Notre mère Hawa aleyha salam, lors du début de sa création, n’avait pas de menstrue. C’est ainsi après la désobéissance qu’ALLAH la fit sortir du paradis avec Adam aleyhima salam. Ainsi, Allah sbwt lui donna des menstrues ainsi qu’à toute sa descendance féminine.

Le prophète saws a dit concernant les menstrues :  » c’est une chose qu’Allah a destinée aux filles de Adam  » (boukhari numéro 290)

Al hakim Ibn el moundhir rapporte dans Al awssat, que les menstrues est une chose qu’Allah sbwt a donnée à Hawa aleyha salam. Il rapporte aussi dans un issnad sahih, d’après ibn Abbas, que les menstrues ont été donné à Hawa aleyha salam après avoir été sorti du paradis.

L’exception est faite, sur Mariam aleyha salam qui n’avait pas ses menstrues, car Allah l’a favorisé et l’a purifié sur toutes les autres femmes

« (Rappelle-toi) quand les Anges dirent: «Ô Marie, certes Allah t’a élue et purifiée; et Il t’a élue au-dessus des femmes des mondes. »S3V42

La purification dans ce verset, fait référence à l’immunité contre la mécréance, mais aussi à la purification des menstrues.

Al qourtouby rapporte de al Hassan el bassri, Moujahid, El zoujaj : la purification des menstrues et des lochies.

Dans  » tafssir el manar « , il est dit entre autre sur la purification de Mariam, l’absence de menstrue, d’où le fait de prier au mihrab qui était un grand honneur au sens de l’adoration.

Tafssir el jalalayn également, et d’autres.

Une durée de menstruation très courte, est vraiment louable quant à la pureté intérieure de la femme musulmane. Il y a certaines femmes de frères que je connais personnellement, dont leur mari me disent que parfois leurs menstrues ne durent pas plus de trois jours ! Et d’autres femmes 2 jours !

Et ce sont des femmes exceptionnelles en termes de pureté du cœur et de religiosité.

Les femmes ayant les menstrues les plus courtes, ont le sang le plus clair, allant parfois vers la couleur rose. Et elles ont les menstrues les moins douloureuses. Ainsi que de très légère perte, et presque pas d’odeur ! Leurs menstrues n’influe jamais sur leur caractère. Oui, certaines femmes vertueuses sortent de l’ordinaire de la masse des femmes.

Purifiez-vous, mes sœurs, ainsi, Allah vous purifiera, ne savez-vous pas que le terme « nifass » qui fait aussi référence aux menstrues pour les femmes, fait référence au nefss en lui-même (qui doit lui aussi être purifié) dont sort le sang ?

Il y a deux étapes dans la vie d’une femme, où les menstrues sont les plus douloureuses : l’adolescence et l’avant ménopause.

Mais pour quelles raisons ? Rien n’est fait au hasard, tout vient du Créateur.

L’adolescence est la période où la femme est la plus tentée par les pêchés, donc les règles sont très douloureuses pour la plupart d’entre elles. En effet, il s’agit là d’une période où les péchés sont conséquents. Et parfois, les douleurs peuvent apparaître quelques temps après, et non sur le moment même d’un présent pêcheur. Avez-vous oublié que Mariam la sainte vierge et pure, avait l’âge de l’adolescence lorsque l’ange Jibril est apparu devant elle sous la forme d’un homme parfait ?
Si le prophète Youssouf aleyhi Salam était connu pour avoir la moitié de la beauté sur terre, alors que dire de l’apparence que Jibril aleyhi Salam a prise ? En sachant que les anges lorsqu’ils prennent l’apparence d’humains, ils sont très beau ! D’où le fait que le peuple de Lot a été tenté par deux hommes qui étaient chez lui, alors que c’était des anges !

« Quant à son peuple, ils vinrent à lui, accourant. Auparavant ils commettaient des mauvaises actions. Il dit: «Ô mon peuple, voici mes filles: elles sont plus pures pour vous. Craignez Allah donc, et ne me déshonorez pas dans mes hôtes. N’y a-t-il pas parmi vous un homme raisonnable »S11V78

Dans beaucoup de tafssir notamment celui de tabari, il est dit concernant ce verset que les hôtes étaient les deux anges que le prophète Lot a reçu comme invité. La femme de Lot s’aperçut de leur extrême beauté, et elle en rapporta la nouvelle aux hommes de son peuple, qui vinrent à lui et ses hôtes, accourant.

La sainte vierge chaste Mariam, que la paix soit sur elle, n’a point été tenté par la beauté de l’ange Jibril aleyhi salam avant même de savoir que c’était un ange, elle n’avait alors qu’entre 14 et 15ans, (l’âge approximatif où les règles sont les plus douloureuses pour la femme)

17. […]Nous lui envoyâmes Notre Esprit (Gabriel), qui se présenta à elle sous la forme d’un homme parfait.
18. Elle dit: «Je me réfugie contre toi auprès du Tout Miséricordieux. Si tu es pieux, [ne m’approche point].»
19. Il dit: «Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d’un fils pur». (Sourate Mariam)

Quelles que soient les raisons « scientifiques » que vous pourriez trouver chez cheikh google, vous n’en finirez jamais.

Pour quelles raisons, la majorité des sœurs ayant été préservé des grands pêchés, quel que soit leur âge, n’ont pas de règle douloureuse ?

Et pour quelles raisons certaines femmes ont eu des règles douloureuses toute leur vie ! Ou une grande partie de celle-ci ?

J’ai remarqué que, les nombreuses sœurs que j’ai suivi durant leur amélioration quant à leurs phases spirituelles, avaient moins de douleurs lors des menstrues, coïncidence ou… ?

Quant à l’absence des menstrues lorsque la ménopause (que j’appelle vieillesse) approche, celle-ci doit conditionner la femme à la purification de son âme de manière absolue, afin de rencontrer son seigneur. L’absence de règles fera en sorte qu’elle soit plus concentrée dans son élan spirituel, sans aucune coupure. Et quelle miséricorde d’Allah, les femmes manquent de religion comme l’a dit le prophète saws par rapport à leur menstrues, mais le Sage et Tout puissant, leur accorde plus de force en retirant les menstrues quelques années avant leur mort et leur faiblesse de santé. Il s’agit bien là d’un signe d’Allah en elles, et une miséricorde dont les femmes devraient remercier Allah sbwt.

Ainsi, il convient ici de souligner à nouveau :

« 20. Il y a sur terre des preuves pour ceux qui croient avec certitude;
21. ainsi qu’en vous-mêmes. N’observez-vous donc pas? » (Sourate 51)

« 3. Il y a certes dans les cieux et la terre des preuves pour les croyants. 4. Et dans votre propre création, et dans ce qu’Il dissémine comme animaux, il y a des signes pour des gens qui croient avec certitude. »(Sourate 45)

Et pour finir, méditons ensemble sur :

« Et ils t’interrogent sur la menstruation des femmes. – Dis : « C’est un mal. Éloignez-vous donc des femmes pendant les menstrues, et ne les approchez que quand elles sont pures[…] »S2V222

Bien que l’interprétation de ce verset fasse allusion à l’absence de rapports sexuels durant les menstrues de la femme, cela ne nous empêche pas d’aller dans la médiation comme Allah nous demande de faire. Une des sagesses dans le fait que certains versets ne sont pas explicitement détaillés, c’est une façon de laisser place à la compréhension et à la méditation, sans contradiction avec les commandements divins.

Pour quelles raisons les menstrues sont un mal ?

Il faut savoir que si Allah sbwt n’a pas précisé dans ce verset si c’est un mal pour la femme ou l’homme, c’est qu’ils sont un mal pour les deux.

D’un point de vue médical : les rapports sexuels durant cette période de menstrue, rapportent de nombreuses maladies pour les deux conjoints.

D’un point de vue relationnel : la masse des femmes ont un comportement dérisoire lors de leurs menstrues, l’homme en est affecté, et la femme aussi. En effet en résulte du comportement de celle-ci, la colère de son mari.

Les disputes les plus fréquentes entre époux sont essentiellement lors des menstrues et également lorsque la femme est enceinte. D’ailleurs, le verset nous prodiguant de nous éloigner de nos femmes lors de leur menstrue par rapport au coït, pourrait aussi s’appliquer lors de leur comportement néfaste pour ainsi calmer et apaiser les choses.

Pourquoi Allah ordonne à l’homme de s’éloigner d’elle, et pas le contraire, en sachant que c’est aussi un péché pour la femme que ça soit lors du coït ou lors des menstrues ? Quand bien même, la femme ne doit pas à obéir à son mari dans la désobéissance d’Allah, et qu’elle peut très bien repousser son mari lors d’un rapport durant les menstrues.

La réponse est la suivante : les sauts d’humeurs viennent particulièrement de la femme lors de ses menstrues, et par miséricorde pour celle-ci, créature plus faible et plus émotionnelle que l’homme, nous devons aussi mettre une distance envers elle lors d’une dispute. Mais aussi ne pas rentrer dans le conflit et être dans une épreuve de force qui se traduirait par un bras de fer interminable, et ce, afin de ne pas envenimer les choses.
On pourrait même dire, que cela s’apparenterait, à faire preuve de miséricorde à son égard. Nous devons les laisser « parler », jusqu’à ce que leurs menstrues partent et ainsi puissent revenir à la raison.

Quant au coït, la femme pendant ses menstrues a en général une montée particulière de désir charnel. En effet, beaucoup d’études et de sondage dans le monde mécréant, mettent en exergue le fait que pas mal de femmes ont du mal à se maîtriser durant leur période de menstruation et ont des rapports avec leur partenaire.

De même, des études montrent que la femme est plus faible dans la maîtrise de soi lorsqu’elle éprouve un désir et se retrouve dans un état de faiblesse, que l’homme (le contraire de ce que beaucoup de gens pensent).

D’ailleurs, concernant la maîtrise de soi par rapport au sexe opposé, le Coran ne fait référence qu’à la femme, et de manière très explicite :

 » 23. Or celle [Zulikha] qui l’avait reçu dans sa maison essaya de le séduire. Et elle ferma bien les portes et dit: «Viens, (je suis prête pour toi!)» – Il dit: «Qu’Allah me protège! C’est mon maître(5) qui m’a accordé un bon asile. Vraiment les injustes ne réussissent pas».
24. Et, elle le désira. Et il l’aurait désirée n’eût été ce qu’il vit comme preuve évidente de son Seigneur. Ainsi [Nous avons agi] pour écarter de lui le mal et la turpitude. Il était certes un de Nos serviteurs élus. » (Sourate youssouf)

Ps : mon poste concerne les soeurs qui ont des menstrues douloureuses sans raison médicale, sachant que la plupart de ces cas là n’ont aucune explication médicale . Je voulais aussi répondre à l’avance à celles qui peuvent montrer une susceptibilité ou peuvent se sentir viser par mon texte sur les règles douloureuses et conséquente dans le temps : « […]Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté; c’est Lui qui connaît mieux ceux qui [Le] craignent. »S53V32

Les soeurs qui se disent pieuse, ne le sont pas en réalité. Car les pieuses ne parlent jamais d’elle en faisant référence à la piété. Et c’est pareil pour les frères.

C’est ici que s’achève le texte, veuillez m’excuser pour sa longueur. Par ailleurs, j’ai écourté le maximum que je pouvais en sachant qu’il y avait énormément de choses à dire et à développer. Vous comprendrez ainsi qu’un poste ne pourrait être suffisant.

Ô Allah, permet nous de nous accrocher à ton livre, et de nous en canaliser
Dans quel monde vit-on, un monde où, le mal s’est tellement officialisé
Ô Seigneur, préserve nous, et éloigne nous des hypocrites déguisés
Ceux qui ont perverti la communauté, déchu de leur islam authentique, tellement occidentalisé
Ne Te nuisent en rien, ô Allah, ceux qui se sont sectarisés
Nous avons délaissé tes commandements, dès lors, le mécréant a pu nous martyriser
Nous cherchons refuge auprès de Toi, contre le diable, auquel nous ne voulons pas nous familiariser
Et nous Te demandons protection, contre les suppôts du diable, avec lequel, ils ont tant pactisé
Ô Allah, guide la communauté, et fait leur aimé Ton livre, le Coran, qu’ils ont tant banalisé

Votre frère en Allah

A propos de Tafsir Al Ahlam

Tafsir Al AhlamUn site vous donnant accès à certaines sciences islamiques telles que la firassa et l’interprétation des rêves entre autres, connues de nos pieux prédécesseurs mais méconnues voire inconnues de la grande majorité des musulmans de notre époque.