A propos

Bismillahi Rahmani Rahim,

Que la paix et le salut soient sur notre Prophète bien aimé, sallallahou ‘aleyhi wa sallam.

interpretationrevesislam.com est un site vous donnant accès à certaines sciences islamiques telles que la firassa et l’interprétation des rêves entre autres, connues de nos pieux prédécesseurs mais méconnues voire inconnues de la grande majorité des musulmans de notre époque.
Vous y trouverez maints enseignements ainsi que les présentations de ces sublimes sciences. Les présentations et les articles sont rédigés à l’appui de preuves scripturaires trouvant leurs sources dans le Coran, la Sunna et l’explication des pieux prédécesseurs. Tel est notre principe et nous y tenons fermement.

interpretationrevesislam.com n’autorise pas ses visiteurs à plagier les éléments du site, la diffusion ou la re-publication. Ceci est considéré comme un vol d’informations, strictement interdit et constitutif d’une contrefaçon sanctionnée pénalement. En outre, nous n’autorisons pas l’utilisation de nos données qui sont la propriété exclusive du site sauf si mention est faite de notre site (la source) avec un lien vers celui-ci. Toute personne transgressant ce dépôt devra également en rendre des comptes lors du tribunal Suprême par Le Juge des juges.

Cher frère, chère sœur,

C’est avec fraternité que je te souhaite la bienvenue sur ce site et ce, avec l’accueil le plus chaleureux. Sache que chaque leçon que tu apprendras ici, sera comptée, par ta cause, si Allah le veut, comme une aumône continue. En effet, d’après Anas (qu’Allah l’agrée), le Prophète sallallahou ‘aleyhi wa sallam a dit : « Il y a 7 choses dont la récompense parvient au serviteur dans sa tombe après sa mort : celui qui a enseigné une science, a creusé le lit d’un fleuve, a creusé un puits, a planté un palmier, a construit une mosquée, a laissé un moushaf (Coran) en héritage ou a laissé un enfant pieux qui demande pardon pour lui après sa mort ». (Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°73).

Qu’Allah illumine donc ton cœur, anoblisse ton visage, soulage tes peines et fasse du paradis ton refuge.

J’ai longuement hésité sur la façon de te raconter mon histoire car c’est dévoiler mon intimité mais, je comprends aussi que tu veuilles en savoir davantage sur ma personne. Qui oserait, en totale confiance, demander de l’aide à un inconnu en confiant ses dépôts ?

C’est dans le but d’apaiser ton coeur que j’ai rédigé ces quelques lignes mais, tu comprendras aussi que je ne peux dévoiler entièrement mon jardin secret.

Tu as certainement dû t’interroger sur mon parcours, te poser la question de savoir ce qui m’a conduit vers ces sciences, comment j’ai eu l’idée de créer un site et de partager ce qu’Allah m’a permis d’acquérir … Et je te comprends parfaitement car ce sont des sciences peu ordinaires qui ne sont pas ou peu évoquées dans la sphère francophone.

QUI SUIS-JE ?

Je suis un simple musulman. Je suis née et j’ai grandi en France.

Passionné dès mon plus jeune âge par la langue arabe, la science du Coran et les sciences islamiques de manière générale, indispensables dans la vie de tout croyant, elles me faciliteront mon apprentissage dans l’interprétation des rêves.

Mon cheminement vers ces sublimes sciences a commencé très tôt.

Lors de mon enfance et ce, jusqu’à mon adolescence, mes rêves étaient réguliers, récurrents, des années durant … De quoi attiser ma curiosité et m’intriguer au plus haut point. Dès lors, débuteront mes premières recherches.

J’ai alors tenté tant bien que mal de découvrir la signification de mes rêves, et cela, en me référant à un ouvrage que tu connais certainement, celui que l’on attribue à Ibn Sirine. Cependant, mes recherches furent vaines dans la mesure où je ne trouvais aucune cohérence dans ce livre avec ma situation réelle et ne pouvais établir aucun lien entre la majeure partie des symboles présents dans mes rêves et explicités dans l’ouvrage.

Néanmoins, mes recherches m’ont permis de connaître et de comprendre quels étaient les différents moyens utilisés en Islam, ayant servis de base à certains érudits parmi les pieux prédécesseurs, pour interpréter les rêves.

MON PARCOURS

Dans la continuité de mes recherches, je me mis à méditer des journées entières sur les symboles présents dans mes rêves afin de tenter d’interpréter ceux-là au mieux. Avec l’aide d’Allah ‘azawajel, je suis parvenu à comprendre l’énigmatique d’un nombre important de mes rêves. Je n’étais alors qu’amateur dans le domaine.

Cela m’a permis de solutionner un grand nombre de difficultés quotidiennes. Nous étions alors en 2008 et cette même année, débuta en parallèle mon cheminement dans la pratique de la roqya.

Jusque-là, l’idée d’interpréter les rêves d’autrui ne m’avait jamais effleuré l’esprit. Les années passèrent et je me concentrais sur d’autres projets sans éprouver le besoin de maitriser ou d’approfondir cette science.

Soudainement, certaines épreuves apparurent et je me suis retrouvé seul face à celles-ci, l’être humain ne m’étant d’aucune utilité ni d’aucun soutien. Je me cramponnai alors à ma foi plus que jamais et ne comptais plus que sur Allah ‘azawajel, ma seule obsession était Son aide et Son secours.

Suite à cela, je fis quasi quotidiennement des rêves en lien avec mes épreuves mais sans parvenir à les comprendre totalement. A cette époque, il m’était presque vital d’en déceler le sens car j’étais persuadé que j’y trouverai une solution divine, les rêves étant un message d’Allah Le Très Haut lorsqu’ils sont véridiques.

Me trouvant dans la difficulté d’en interpréter certains et vivant des situations où le temps était compté pour que je trouve des solutions à mes afflictions, j’entrepris de contacter certains interprètes de la péninsule arabique en leur exposant mes rêves ainsi que mes soucis et mes préoccupations, cela, afin qu’ils puissent être le plus précis possible dans l’interprétation. Ils me convainquirent sur certains de mes rêves, qu’Allah ‘azawajel les récompense, d’autres restèrent en suspens, chacun me donnant une version différente.

Lassé de demander, je ne voulais plus compter que sur mon Seigneur. Je L’implorai alors avec insistance en Lui demandant de m’accorder cette science.

Les jours passèrent et, dans l’élan de mes recherches, je fis la connaissance d’un interprète d’origine saoudienne qui prit connaissance de mes motivations. Il proposa de m’intégrer au sein d’un groupe présent sur un réseau social où sont réunis les plus grands roquât (pluriel de raqui) et interprètes de rêves du monde arabe, ainsi que certains spécialistes de la firassa (ma rencontre avec cette autre science est tout autant inoubliable, mais je me contenterai d’évoquer mon cheminement ayant trait à l’interprétation des rêves seulement). J’étais alors dans une autre sphère, c’était comme si la porte d’un autre monde s’ouvrait à moi.

Au fil des jours, je découvris que l’interprétation des rêves en Islam avait des règles de jurisprudence spécifiques à ne pas négliger. Je les appris alors et les assimilai.

Aussi, je tiens à préciser que d’innombrables interprètes du monde arabe se sont attachés aux ouvrages dédiés à cette science, établissant bien souvent des généralités et négligeant ainsi les spécificités de chaque situation, cela est une erreur. Volontairement, je n’ai donc lu que 30% des ouvrages existants.

Mes connaissances, mes compétences ainsi que les secrets de la méthode, sont le fruit, pour la majeure partie, d’une réflexion poussée et d’une compréhension sur le tas, au fil des expériences. Aujourd’hui, il m’est possible d’interpréter quasi instinctivement, wal h amdulilah.

Et Allah est Le Pourvoyeur de toute chose quand bien même nous nous donnerions les moyens.

Le temps passa et, informé par des rêves que je comprenais avec plus de facilité, je trouvais des solutions aux nombreux ennuis que je vivais.

Je me sentais alors très confiant à l’idée d’interpréter les rêves d’autrui et d’apporter mon aide. Je demanda alors à l’interprète rencontré, cette même personne qui m’avait intégré au groupe d’échanges, s’il était possible d’interpréter publiquement les rêves de certains membres, cela avec l’accord des administrateurs. Il me répondît que personne n’était en droit d’interpréter dans le groupe sans l’agrément d’une personne qui le connait et témoigne de ses compétences dans le domaine.

Il proposa alors de me tester en me soumettant plusieurs rêves, réels, à interpréter et à communiquer sur la manière dont j’y étais parvenu ainsi que la méthode utilisée pour le faire. A titre d’exemple, en voici un qu’il m’exposa :

Il me dit : « Une femme célibataire a rêvé qu’elle avait une poitrine plus grande que l’autre, qu’en penses-tu ? »
Je dis : « Elle respecte un de ses parents plus qu’un autre. »
Il me dit avec étonnement : « Ya walad !!! » (Expression arabe dans le sens de félicitations).
Explication : les personnes qu’on porte le plus dans notre cœur, étant célibataire, sont les parents et la poitrine est proche du cœur et c’est une paire. C ela renvoie à un couple qui ne peut être représenté par autres que les parents. Le fait qu’une poitrine soit plus grande qu’une autre signifie que la rêveuse a un parent pour lequel elle porte plus de considération qu’un autre.

MES RÉALISATIONS

Après diverses mises en situation, il me confia qu’il était loin d’imaginer que je puisse acquérir une telle maîtrise, dans ce domaine, en si peu de temps wal hamdoulilah. Il commença alors à me solliciter en me demandant mon avis sur des rêves qu’il recevait. Il intercéda, en ma faveur, pour me recommander aux administrateurs du groupe, cela afin que je puisse interpréter publiquement. Je passais alors des journées entières à interpréter les rêves qui m’étaient soumis.

A la suite de cela, j’ai pris l’initiative de créer mon propre groupe avec ce même interprete comme co-administrateur. Il y convia des centaines de participants du monde arabe ainsi que de nombreux chouyoukhs. Nous écrivions quotidiennement des leçons pratiques sur l’interprétation des rêves et nous les diffusions au public arabophone. Aujourd’hui encore, c’est une page que je gère.

Quelque temps plus tard, j’eus l’idée de créer une page sur un célèbre réseau social et ce, afin de propager et de faire connaitre ces sciences à savoir le langage des rêves et la firassa. Méconnues voire inconnues du monde francophone, il n’existe, à ma connaissance, aucune plateforme qui ne détaille ni même n’évoque ces sciences avec tant de profondeur et de précision en français, c’est donc une première.

J’y écris des articles que je publie régulièrement et j’y interprète les rêves du public francophone depuis quelques années maintenant. Peu de temps après la création de cette page, pléthores de frères et sœurs, fascinés par la découverte de ces sciences, m’en demandèrent plus : écriture de livres, proposition de formations (d’autres projets qui verront le jour Incha Allah avec l’aide d’Allah Le Très Haut) …

Je ne m’attendais pas à un tel accueil ni à un tel engouement. Dans le but de faire connaître ces sciences au plus grand nombre et de répondre aux demandes de développement, je me suis retrouvé confronté aux limites d’une simple page sur un réseau social. C’est donc dans cette optique que l’idée de créer un site a vu le jour.

LE PROCÉDÉ

Comme dit plus haut, la science des rêves est sujette à des règles de jurisprudence spécifiques. Il n’est donc pas permis à tout un chacun de se lancer dans l’interprétation des rêves.

Les différentes manières d’interpréter un rêve sont très nombreuses, en voici un condensé :

Al-imam al-Baghawi a dit : « Sachez que l’interprétation comporte des sections. Car elle peut s’appuyer sur des références comprises dans le Coran, la Sunna ou les proverbes courants. L’interprétation peut aussi porter sur les noms et les sens. Elle peut également être fondée sur l’antinomie et l’inversion, c’est-à-dire l’usage des contraires. » Voir Sharh as-Sunna, 12/220).

Al-Baghawi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a cité des exemples parmi lesquels, les suivants :

– L’interprétation s’appuyant sur des indications tirées du Coran, c’est comme le fait de considérer la corde comme un symbole de l’engagement conformément au propos du Très Haut : « Cramponnez-vous à la corde d’Allah. »
– L’interprétation avec des indications tirées de la Sunna, c’est comme le fait de considérer le corbeau comme le symbole d’un homme dévoyé, car le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a qualifié le corbeau de dévoyé.
– L’interprétation à l’aide des proverbes, c’est comme le fait de dire que creuser un fossé signifie ruser,. car le proverbe dit : « Quiconque creuse un fossé y tombera. »
– L’interprétation par l’usage de noms, c’est comme le fait de tirer un bon augure du fait de voir en rêve un homme appelé Rashid qui signifie raisonnable.
– L’interprétation par l’antinomie et l’inversion, c’est comme la peur qui traduit la sécurité par référence aux propos du Très Haut : « Il substituera la sécurité à leur peur. »
Quant au livre intitulé Tafsir al-Manam (Interprétation des rêves) attribué à Ibn Sirine, beaucoup de chercheurs mettent en doute cette attribution. C’est pourquoi il n’est pas possible de l’attribuer résolument à ce savant imam. Allah le sait mieux. »

Mon frère, ma soeur, ce site est aussi le tien et il n’aurait pu voir le jour sans toi et ton indéfectible soutien.

Nous espérons vous y voir nombreux et que vous puissiez en profiter pleinement.

Qu’Allah nous permette d’oeuvrer pour Sa cause, qu’Il accepte nos oeuvres et qu’à travers elles, nous recherchions uniquement Sa satisfaction et Son agrément.

Fraternellement,
L’équipe Tafsir el Ahlam

tazkiyah de cheikh Omar Saïd Souleymane El Qathmi

La tazkiyah sur mes capacités dans l’interprétation des rêves et de la firassa.

« Assalamou aleikoum wa rahmatullahi wa barakatuh honorable cheikh. Qu’Allah vous préserve et vous récompense. Étant donné que durant des années vous avez été présent dans une plateforme privée sur l’interprétation des rêves et de la firassa, dont j’étais le principal administrateur avec d’autres chouyoukhs du monde arabe, vous avez ainsi assisté à différentes formations et exercice pratique que j’ai donné à des centaines d’élèves du moyen orient et golf-persique principalement. Vous avez, par ailleurs, vu l’évolution d’une brillante poignée d’élève dans l’interprétation des rêves. Vous m’avez également sollicité pour interpréter vos rêves, ceux de votre épouse, de vos élèves, ainsi que ceux de votre entourage et connaissance. Pouvez-vous me dire si je suis apte à le faire, et que pensez-vous de mes capacités dans le domaine ? JazakAllahu kheir. »

El cheikh Omar Saïd Souleymane El Qathmi :

« Louange à Allah Seigneur des mondes, et que la prière et le salut soient sur le Prophète et sur toute sa famille.
Le frère Tafsir el Ahlam* (*nom modifié par soucis d’anonymat), connu comme interprétateur de rêves, a des capacités considérables dans ce domaine. Il est fervent dans l’apprentissage de cette science aux gens à travers les réseaux sociaux et autres. Allah a facilité à ce que je le sollicite pour interpréter d’innombrables de mes rêves ainsi que d’autrui et j’ai pu percevoir chez lui la précision, une bonne firassa, et une bonne interprétation. Il est donc de ceux qui connaissent ce domaine, c’est ce que je connais de lui, wala ouzaki ‘ala Allahi ahada.

Qu’Allah lui donne ainsi qu’à nous encore plus de tawfiq et de raffermissement.

L’a écrit :

Omar Saïd El Qathmi
Docteur dans la jurisprudence islamique
Le 10 de dhull qi’da 1440h
Le 23 juillet 2019.»

La biographie du cheikh :

Nom : Omar Saïd Souleymane el Qathmi

Son parcours scientifique :

Doctorat en jurisprudence islamique. Master en jurisprudence comparée (fiqh des 4 écoles) acquis de l’université islamique Oum Dramane au Soudan.
Baccalauréat dans la Shari’a de l’université islamique de Ahmed bin saoud, à al qousseim en Arabie saoudite. Consultant et conseillé juridique sur l’amélioration comportementale, au sein du conseil des pays du golf sur le développement humain.

Ses professeurs et ses chouyoukhs :

Il fut l’élève du savant Mohammed el Otheïmine (rahimahullah) durant 7 années, de 1993 jusqu’à sa mort en l’an 2000.
Il fut l’élève du cheikh Abdallah el jibrine (rahimahullah) par le biais de ces dourouss et de ces cursus scientifiques à Djeddah, en Arabie saoudite.
Il fut élevé au rang scientifique par un de ses chouyhoukh Mohammed ibn Mohammed el mokhtar el Shanqiti (hafidhahullah).
Il eut aussi comme chouyoukh : Khaled ibn Ali al mouchaykah, le cheikh Khaled ibn Abdallah el mosslih et d’autres parmi les gens de sciences.
Son père était un ami du grand moufassir, exégèse du Coran Al amine el Mokhtar ibn Mohammed el Shanqiti (rahimahullah).

Ses expériences scientifiques :

Il a été élu parmi un groupe d’étudiants (talib ‘ilm) par le cheikh Mohammed el otheïmine (rahimahullah) pour un voyage de prédication islamique au Yémen sur une durée d’un mois.
Il est parmi les fondateurs à la Mecque d’une association mondiale pour la découverte de l’islam.
Il a donné différents cursus scientifiques et islamiques ainsi que différents cours dans des pays tels que l’Angleterre, l’Égypte, le Yémen, le Soudan.
Il a été placé comme étant membre de la partie prédication et de la guidée par l’administration des mosquées et des comités de bienfaisance. Il possède le titre de participant dans le comité de prédication et d’exhortation qui est affilié au comité de « ad-da’wa wal irchad » dans la région de el mohamadiya en Arabie saoudite.
Il a le meilleur diplôme concernant la recherche dans le dogme sur toute la région de Djeddah en Arabie saoudite.
Il fût parmi les 10 premiers meilleurs sur les examens de « kitab et-tawhid », d’apprentissage et d’explication.
Il est prêcheur à l’institut de l’imam esh-Shatibi à Djeddah.
Il est l’imam de la mosquée el Malik Abdallah ibn Abdelaziz à hay el nazla el sharqiyah à Djeddah.