1. »
  2. Interprétation des...
  3. »
  4. Un rêve...

Un rêve montre entre autre qu’une sœur algérienne kabyle vient de la descendance du prophète Ibrahim et Sarah aleyhima salam :

Tout d’abord je vous remercie pour le temps que vous m’avez consacré pour interprétation de mon rêve. Un rêve qui date d’il y a 6 ans et qui m’a énormément perturbé. A l’époque jetais en relation avec un frère en vue d’un mariage. Dans ce rêve, Ibrahim alayhi salatou wa salam et son épouse Sarah sont apparus. Je tenais la main d’un petit garçon dune dizaine d’années. J’étais accompagné du frère et nous nous trouvions dans une ville du littoral. D’un coup j’aperçois un tsunami. Les gens étaient inconscients de ce qui se tramait. Ils vaquaient à leurs occupations. Ibrahim alayhi salam a éloigné le frère (il s’appelle Abderahmen) de nous. Sarah s’est mise à genoux et a levé les mains au ciel en disant Ya Allah préserve ma descendance. La vague a reculé. Elle a répété une nouvelle fois. La vague a de nouveau reculé. Au bout de la troisième fois la vague est rentrée dans son lit.

Vous m’avez dit que ce rêve montrait que jetais issue de la descendance d’Ibrahim et de Sarah. Ce qui m’intrigue c’est que ce que vous dites coïncide avec des résultats ADN que j’ai effectué il y a deux ans (j’en ai fait deux différents). J’ai découvert que j’avais des gènes sépharades et ashkénazes. Les deux test le confirment. Ces tests nous mettent à chaque fois en lien avec des soit disant cousins. A chaque fois le nom Cohen apparaissait. En faisant des recherches, je découvre que la famille Cohen est une famille juive issue de Aaron alayhi salam lui-même issu d’Ibrahim. Ils étaient chargés de préserver les textes de lois. Il leur était interdit de se marier avec un goyim. J’ai découvert aussi que j’avais 58% de mes ancêtres berbères 42% du reste de mes ancêtres venaient pour un tiers de la péninsule ibérique, et les autres d’Italie, d’Europe centrale et du proche Orient. Les test ont même réussi à déceler un pourcentage d’ancêtres juifs sépharades et juifs ashkénazes.

J’ai fait un deuxième test avec une autre société pour confirmer les résultats. C’étaient quasiment les mêmes. Le plus de ce test c’est qu’il arrivait à dater la présence de mes ancêtres dans mes gènes mais surtout à me mettre en lien avec des soit disant cousins germains. Les Cohen sont les descendants de Aaron frère de Moise. Les mains levées de Sarah font penser et ça j’ai oublié de vous le dire aux positions des mains lors de la birkat cohanim, la bénédiction qu’adressent cette famille au reste de la descendance d’Israël. Vous m’avez demandé sil y avait un lien dans mon histoire avec celle d’Ibrahim.

Je ne saurais l’expliquer mais en effet l’histoire d’ Ibrahim alayhi salam est l’histoire qui m’a le plus touché dans le Coran. Quand mon histoire s’est terminée avec Abderahmen j’ai dit à sa sœur : Qu’est ce que je vais attendre d’une misérable créature, même Ibrahim alayhi salam a abandonné sa femme Hajar et son fils dans le désert pour nous dire qu’on ne doit compter que sur lui. Sa sœur m’a dit à l’époque qu’Allah te guide ton seigneur ne fait rien au hasard. Je lui ai dit en effet il ne fait rien au hasard il nous ouvre les yeux pour qu’on ne compte sur personne d’autre que lui.

Quand vous m’avez questionné, je me suis souvenue de cette anecdote. J’avais 3 ans (Allah m’est témoin que c’est la vérité). Ma mère est venue me récupérer dans la précipitation car il y avait eu un décès dans la famille de mon père. Sur le chemin je lui demandais ce qu’était la mort. Elle m’a répondu avec ses mots. Je lui ai alors demandé qui était dieu. Elle me dit celui qui nous a créé et auprès de qui on va retourner. C’était en automne et j’ai fait le lien entre le cycle de la vie et celui des arbres et des saisons. J’ai senti comme une sorte de trahison de la part de ma famille. Dieu était ce qu’il y avait de plus important dans nos vies mais ils ne nous en avaient pas parlé.

En lisant les versets qui parlaient du cheminement d’Ibrahim avec les étoiles, la lune et le soleil ça m’avait fait penser à mes questionnements existentiels. Enfin vous m’avez dit Allah vous préserve vous et vos proches de calamités. C’est en effet le cas. J’ai échappé enfant à des tentatives de viols (aucuns membres de ma famille n’est au courant j’ai eu honte d’en parler) et vous m’avez dit que le nom de mon ex prétendant apparu dans le rêve pouvait signifier qu’Allah avait préservé ma virginité jusqu’à aujourd’hui (car dans Abderahmen il y a le mot Rahm qui se dit aussi pour l’appareil reproducteur de la femme) . Il m’a éloigné de calamités qui auraient pu causer ma perte éternelle comme plusieurs tentatives de suicide. Et je pense que la pire des calamités dont il m’a préservé c’est la mécréance

J’ai eu dix années d’errance spirituelle où j’ai abandonné ma prière et où je ne croyais qu’en dieu et en son livre. Ses créatures je ne voulais plus en entendre parler musulmans ou non. Je me questionnais sur ma propre foi. Malgré ces années de doutes, je suis revenue à la foi.

Ps : la sœur à d’autres points similaires à la famille du prophète Ibrahim aleyhi salam, sa mère a eu des difficultés à enfanter pendant 8ans, et son père l’a eu très âgé. En écoutant les différentes histoires lié à son intuition, je me rend compte qu’elle a ainsi que sa sœur et d’autres membres de sa famille une firassa très aiguisé, de même que son père. Étonnant…

A propos de Tafsir Al Ahlam

Un site vous donnant accès à certaines sciences islamiques telles que la firassa et l’interprétation des rêves entre autres, connues de nos pieux prédécesseurs mais méconnues voire inconnues de la grande majorité des musulmans de notre époque.