1. »
  2. Roqia
  3. »
  4. Ensorcelé depuis...

As-salam’wa3leykoum,

Je souhaite à travers cet écrit, témoigner de l’efficacité des conseils et soins prodigués par le frère Issam. Je ne remercierai jamais assez Allah de l’avoir mis sur mon chemin au vu de tous les bénéfices qu’il a pu m’apporter et ce à tous les niveaux. Je demande à Allah de lui fortifier sa foi, de lui accorder la réussite aussi bien dans ce bas monde que l’au-delà et enfin de lui augmenter sa science.

De ce pas, je vais vous exposer toutes les raisons pour lesquelles j’ai sollicité l’aide du frère Issam. Depuis très jeune, je vis avec le stress, des insufflations négatives (waswas) incessantes qui hantent mon quotidien sans vous parler des nuits cauchemardesques (comme si une journée horrible ne suffisait pas). Pour tout vous dire, je ne me rappelle pas avoir vécu une enfance heureuse, j’étais clairement plongé dans une négativité absolue, rien ne me réussissait, moralement ça n’allait pas du tout entre le stress, les crises de colère inexplicables… Plus les jours passaient, plus je m’habituais à ce quotidien, je ne réalisais pas sur le moment que j’avais d’innombrables problèmes. En toute honnêteté, ce qui me permettait de garder le moral c’était la religion, j’étais toujours été accroché à mes prières et à la mosquée el hamdoulilah, je me disais qu’un jour par la volonté d’Allah je ne ressentirais plus jamais ces sentiments de mal être. En plus de souffrir moralement, les problèmes physiques se sont invités à la fête tels que les migraines, des douleurs invraisemblables dans l’ensemble de mon corps notamment au niveau de mon estomac qui me faisait atrocement mal. Je ne pouvais pas laisser passer cela, je souffrais terriblement, cette douleur se répercutait sur l’ensemble de mon corps : fatigue, nausée, vomissements, vertiges, mauvaise mine, j’en passe et des meilleurs. A l’époque, j’étais très jeune (11ans) et j’étais déjà suivi par des spécialistes (gastro-entérologues) qui ont été effarés par le mauvais état de mon estomac, le diagnostic était systématiquement le même « c’est du jamais vu pour un enfant ». Ils refusaient catégoriquement de m’opérer compte tenu des dangers pouvant être occasionnés par cette intervention relativement lourde. J’ai suivi un traitement qui n’a fait que soulager mes douleurs incessantes. Plus les années passaient et plus ce que je ressentais quotidiennement devenaient totalement banal, je vivais sans être vraiment conscient que j’avais de gros problèmes. Chaque chose que j’entreprenais, mon instinct me disait que j’allais échouer qu’importe les efforts que je ferais. En partant défaitiste, les résultats n’étaient pas probants à l’arrivée. Je n’ai jamais eu confiance en moi ni était serein dans tout ce que je souhaitais entreprendre que ce soit à l’école ou dans la vie de manière générale, j’imaginais toujours le pire des scénarios. Néanmoins, la seule chose à laquelle je me suis accroché, c’était la religion, c’était véritablement mon havre de paix. Attention, je ne vous dis pas que je n’ai pas réussi ou que ma vie est un véritable fiasco, non, simplement je vis avec un mal qui réside en moi me bloquant dans mes projets tels que par exemple : le mariage.

Depuis quelques années, j’ai cherchai à me marier en effectuant les démarches conformes à notre religion, mais vous allez surement deviner que ce ne serait pas si facile que ça au vu de ce que je vous ai relaté plus tôt dans le récit. Le bilan est très négatif, quand je pensais ou j’entamais une démarche de mariage, c’est alors l’ensemble de mon corps qui est submergé par des vagues de chaleurs totalement invraisemblables mais pas que… Quand je faisais une invocation pour le mariage, ma poitrine se resserrait brutalement, mon cœur recevait des pics violent à un point ou je n’osais plus faire d’invocations tellement j’étais effrayé de ressentir ce mal. Suite à cela, ce qui me venait à l’esprit c’était que la prétendante pour laquelle j’entamais la démarche était une source de mal avec qui je ne connaîtrais jamais le bonheur…grosso modo avec qui j’aurais eu une vie de pleine de malheur. Je me remettais souvent en question, je me demandais si j’étais hystérique…Honnêtement, c’était l’incompréhension totale dans mon esprit. Une chose est sûre pour mon entourage ça ne faisait pas l’ombre d’un doute, j’étais compliqué et hystérique.

Pour vous résumer en quelques mots, une vie semée d’embuches, un sentiment de mal être permanent, des douleurs physiques invraisemblables… Honnêtement je ne sais pas même comment j’ai fait pour tenir le coup toutes ces années mais je remercie Allah jour et nuit d’avoir gardé la foi et de n’avoir jamais lâcher prise : EL HAMDOULILAH.

Une vie semée d’inquiétudes jusqu’à que je rencontre le frère Issam (qu’allah le préserve). En effet, après lui avoir fait part de toutes les raisons qui m’ont amené à le contacter. Le frère Issam a été très à l’écoute et m’a donné sur le champ la raison du mal qui m’envahissait depuis tant d’années. Honnêtement, rien qu’à entendre ces paroles, j’ai commencé à retrouver espoir. Il m’a prescrit un traitement sur mesure qui dès le premier jour a eu un impact positif sur moi, et je prends Allah à témoin. Aujourd’hui, je suis un homme nouveau, totalement rassuré, j’ai gagné en confiance, je me sens beaucoup plus serein quand j’aborde le sujet du mariage ou une autre affaire de cette vie mondaine. Les angoisses, les vagues de chaleurs envahissantes, les pincements de mon cœur se sont nettement atténués. Ce traitement basé uniquement sur la lecture du coran apaise mon fort intérieur, je ressens un réel changement, le sommeil est beaucoup plus agréable, les waswas ont diminué et les migraines se font rare. Le bilan après 3 semaines de traitement est très positif, el hamdoulilah. Je suis stupéfait par l’efficacité de l’eau « coranisée », d’une part, elle me fait un bien fou et d’autre part, elle me montre le mal qui réside en moi (cf : photos). Je vais continuer à suivre le traitement de manière rigoureuse et je demande à Allah par la même occasion d’accorder la guérison à toutes les personnes souffrant d’un mal occulte ou autre.

Comme disait un célèbre auteur « il n’y a guère au monde un plus bel excès que celui de la reconnaissance » c’est pourquoi je tiens à travers ce message témoigner tout ma gratitude au frère Issam par rapport à tout le bien qu’il apporte à notre communauté, non seulement pour les soins (uniquement basé sur le coran et la sunna) qu’ils prodiguent aux personnes dans le besoin mais également pour sa lutte incessante contre les « pseudo raqi » autrement dit les charlatans ou sorciers qui entachent notre religion. Je demande à Allah de lui augmenter sa science et de le protéger de tout mal qui pourrait lui causer du tort.  »

Ps : N’oubliez pas de profiter du traitement pendant le mois de ramadan ! Tout les rendez vous sont bloqués durant le ramadan, mais les rendez vous pris avant sont ouvert, ce qui me permettra de vous suivre aussi durant le ramadan.

Ps : les rendez vous se prennent sur le site internet dans la partie roqya auto traitement.