1. »
  2. Interprétation des...
  3. »
  4. L’importance de...

Beaucoup de gens ignorent cette 46ème de la prophétie, qui est l’interprétation des rêves, vous verrez ci-dessous, comment le Prophète saws demandait à ses compagnons s’ils rêvaient.

Après chaque prière du fajr, le Prophète صلى الله عليه وسلم demandait à ses compagnons s’ils avaient rêvé. Il leur demandait  » Est-ce qu’un parmi vous a fait un rêve hier ?  » (Boukhari 458/12)

 » Que celui qui a fait un rêve le raconte, que je lui interprète  » (Mouslim 15/35)

Ces hadiths-là nous montrent l’importance des bonnes nouvelles d’Allah sbwt à travers les rêves depuis la coupure de la révélation au Prophète saws ; surtout à notre époque.

Abou darda, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit :
 » J’ai demandé au Prophète saws à propos du verset {Il y a pour eux une bonne annonce dans la vie d’ici-bas tout comme dans la vie ultime (S10V64)},  »

Le Prophète saws lui répond :  » Personne ne m’a questionné à propos de ce verset depuis qu’il est descendu, c’est le rêve pieux que l’homme voit, ou que l’on voit pour lui (Tirmidhi/ Sahih Albani 1754)

Et il dit saws  » Il ne reste après la prophétie que les bonne nouvelles » et les compagnons dirent « et quelles sont-elles ? » et le Prophète répond  » le rêve pieux  » (Boukhari 6990)

Et il dit saws  » Lorsque la fin des temps approchera la plupart des rêves du musulman seront véridiques  » (Boukhari 7017/Mouslim 2263)

Ces récits prophétiques nous montrent l’importance des rêves et l’importance de leur interprétation jusqu’à la fin des temps. C’est aussi des dalils qui montrent clairement que ceux qui connaîtront cette science de l’interprétation seront présents jusqu’à la fin des temps, sinon comment interpréter les bonnes annonces et les rêves véridiques que le musulman ferait, et ce, jusqu’à la fin des temps ?!

De quelle manière interpréter les rêves ?

Al-imam al-Baghawi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit :

Sachez que l’interprétation comporte des sections. Car elle peut s’appuyer sur des références comprises dans le Coran, la Sunna ou les proverbes courants. L’interprétation peut aussi porter sur les noms et les sens. Elle peut également être fondée sur l’antinomie et l’inversion, c’est-à-dire l’usage des contraires. » Voir Sharh as-Sunna, 12/220).

Al-Baghawi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a cité des exemples parmi lesquels les suivants :

– L’interprétation s’appuyant sur des indications tirées du Coran est comme le fait de considérer la corde comme un symbole de l’engagement conformément au propos du Très Haut : « Cramponnez-vous à la corde d’Allah ».

– L’interprétation avec des indications tirées de la Sunna c’est comme le fait de considérer le corbeau comme le symbole d’un homme dévoyé, car le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a qualifié le corbeau de dévoyé.

– L’interprétation à l’aide des proverbes, c’est comme le fait de dire que creuser un fossé signifie ruser. Car le proverbe dit : « Quiconque creuse un fossé y tombera »

– L’interprétation par l’usage de noms. C’est comme le fait de tirer un bon augure du fait de voir en rêve un homme appelé Rashid qui signifie raisonnable.

– L’interprétation par l’antinomie et l’inversion, c’est comme la peur qui traduit la sécurité par référence aux propos du Très Haut : « Il substituera la sécurité à leur peur ».

Votre frère en Allah.

A propos de Tafsir Al Ahlam

Un site vous donnant accès à certaines sciences islamiques telles que la firassa et l’interprétation des rêves entre autres, connues de nos pieux prédécesseurs mais méconnues voire inconnues de la grande majorité des musulmans de notre époque.