Il est très grave d’émettre un avis juridique avec ignorance, allant à l’encontre du coran et de la sounnah, ainsi que le consensus des savants de ahl sounnah wal jama3a. Ayant vu ce mensonge sur la religion sur la page d’un imam dont je tairais le nom, je me suis vu dans l’obligation de le réfuter, afin de remettre la vérité et que la parole d’Allah soit la plus haute.
Cet imam va jusque même dire, qu’il n’existe pas de preuve authentique ou de hadith authentique prouvant que le diable entre dans le corps, nous verrons plus bas qu’il à tord, et je l’invite à réviser les recueils de hadith sahih (authentique).
Je l’invite également à se repentir, à retirer sa publication ou à la corriger aux yeux de ces adeptes.

L’entrance d’un djinn dans le corps est sans aucun doute possible, et ce, à l’unanimité de tout les savants ancien et contemporain, ne dément cela qu’un sectaire, ou un égaré, après que la preuve lui soit évidente.

Dans le coran :

Allah sbwt à dit :

« Ceux qui mangent [pratiquent] de l’intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. »S2V275

Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, commente ce verset comme suit : « Ils ne se soulèveront de leurs tombes au jour de la Résurrection que tel un épileptique dominé par sa crise et agité par Satan. C’est dire qu’ils se soulèveront d’une manière désagréable. » Ibn Abbas dit: « Celui qui se nourrit d’usure sera résuscité fou et étouffé au jour de la Résurrection . » (tome 1,p.32).

Al qourtouby rahimahullah dit :  » « Ceci est une preuve de la fausseté de l’opinion de celui qui nie l’intervention des djinns dans les crises (subies par l’homme) et leur donne une cause physiologique et soutient que Satan ne peut pas posséder l’homme. » (tome 3,p.355)

Al otheimine rahimahullah dit :  » Dans ce cas, le djinn peut parler de la langue de celui dont il épouse le corps et s’adresse à celui qui récite des versets de Coran sur la victime.  » (Madjmou’ fatawa Cheikh Ibn Outhaymine, 1/287-288.)

Dans la sounnah :

Dans un hadith sahih, le prophète saws à dit ;

« Certes, Satan coule dans les veines du fils d’Adam comme le sang. » Al-Bukhârî dans le chapitre de la retraite spirituelle (2038), Muslim dans le chapitre de la paix (2175)

D’après Aboul Yousr (P.A.a), le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) avait l’habitude d’invoquer Allah en ces termes: «Seigneur, je sollicite Ta protection contre la destruction et contre la déchéance et contre la noyade, la brulure et la vieillesse. Je sollicite Ta protection de me voir envahir par Satan lors de ma mort  » (Rapporté par Ahmad,3/427) et par Abou Davoud,1552 qui se tut là-dessus et par an-Nassai,5531.) Al-Hakim dit dans al-Moustadrak (1/713): sa chaîne de transmission est authentique mais ils (al-Bokhari et Mouslim) ne l’ont pas cité. Al-Albani l’a jugé authentique dans Sahihi Abou Davoud. )

Al-Qadi dit sur ce hadith :« C’est- à -dire me protéger des souffles sataniques qui font trébucher et brouillent les esprits et dépassent l’imagination.»

Dans son Faydh, al-Manawi dit en guise d’explication de l’expression : « je Te demande d’empêcher que Satan s’empare de moi lors de ma mort… me terrasse, joue avec mon corps, altère ma foi et mon esprit par ses (Satan) assauts qui font trébucher les pieds et brouillent l’intelligence et les bonnes dispositions de l’esprit et qui peuvent égarer l’homme au dernier moment de sa vie en le détournant du repentir . » (tome 2,p.148)

D’après Othmane Ibn Abi Al As qui dit que lorsque le prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) l’a mis à la tête de la ville de Taef comme responsable local, il lui arrivait une chose bizarre lors de la prière jusqu’à ce qu’il ne sait plus ce qu’il fait dans la prière (c’est-à-dire qu’il y a confusion dans sa prière, il mélangait tout). Ne pouvant résister trop longtemps à cela il alla voir le prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) à Médine et lui raconta l’histoire .

Le prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) lui dit que c’est un démon et lui demanda de s’approcher de lui. Le prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) le frappa avec sa main sur sa poitrine et souffla dans sa bouche puis il dit: « Sors ennemi d’Allah ». Il fit cela trois fois. Puis le prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) dit à Al As de retourner à son travail. Othmane Ibn Al As dit que depuis ce jour je n’ai plus rien ressenti (Ibn Majah.Boussairi qui dit que sa chaîne de transmission est fiable. Authentifié aussi par Sheikh Albani).

L’imam Ahmad , dans son Musnad (4/171-172) , d’après Ya’li ibn Murra qu’Allah soit satisfait de lui , rapporta qu’une femme est venue trouver le Prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam accompagnée de son fils pris de démence

Sors , ennemi d’Allah , je suis le Messager d’Allah dit il , et le gamin est guéri depuis . Sa mère rapporta t’il offrit au Prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam du beurre fondu et deux béliers dont il prit un seul . (Rapporté par Ahmad et al Hakim dans al Mustadrak 2/617-618)

le consensus des savants de ahl sunnah wal jama3a :

Ibn Taymiyya dit: « La pénétration des djinns dans le corps de l’homme s’atteste dans le consensus de la Communauté des Sunnites. Allah le Très Haut a dit: « Ceux qui mangent (pratiquent) de l’intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela, parce qu’ ils disent: « Le commerce est tout à fait comme l’ intérêt.» (Coran,2:275). Un hadith authentique du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit: « Certes, Satan circule dans le corps de l’homme comme le sang. » ( Madjmou’ al-Fatawa,24/276).

Abdoullah ibn al-imam Ahmad ibn Hanbal dit : « J’ai dit à mon père: des gens affirment que les djinns n’épousent pas le corps de la victime de crise….A quoi, il a répondu : « Mon fils , ils mentent,car les djinns parlent à la place de la victime. » Commentant ces propos,Ibn Taymiyya dit: « Ce qu’il a dit est bien connu, car la victime de crise parle pafois un langage inconnu. Parfois on la frappe si durement que les coups auraient laissés, même sur un chameau, un impact profond,sans qu’il les ressente ou ait conscience de ce qu’il dit. Parfois la victime attire des personnes de son entourage ainsi que le tapis sur lequel elle est assise comme il lui arrive de déplacer des objets voire de se déplacer d’un endroit à un autre, entre autres choses….Quiconque constate ces faits en déduit nécessairement que celui qui s’exprime à travers la victime et remue ces objets appartient à une espèce non humaine. » Il poursuit – puisse Allah lui accorder Sa miséricorde – : « Aucun des imams des musulmans ne nie la pénétration des djinns dans le corps du possédé et dans celui d’autres personnes.Quiconque le nie et soutient que la charia l’exclut a menti à l’endroit de celle-ci; aucune preuve religieuse ne s’y oppose. » (Madjmou’ al-Fatawa,19/39)

Fin de citation.

Les preuves de mon expérience personnelle :

J’ai moi même eu en face de moi des cas de personnes possédés, ne parlant pas la langue arabe par exemple, et étonnement lorsque je converse avec le djinn, il parle un arabe littéraire parfait à travers la langue de la victime alors que celle-ci ne parle pas un mot d’arabe. Et les exemples sont nombreux.

J’ai eu à faire aussi au cas d’un enfant possédé de 7 ans, nous étions 4 adultes à le tenir avec d’énormes difficultés lors de la séance de roqia.

Le possédé ne ressent aucune douleur lors des coups, et aucune trace de coups n’est visible sur l’endroit frappé.

J’espère que ces écrits, mettrons définitivement fin au débat quant à la possibilité de possession du diable dans le corps humain.

Votre frère en Allah.

A propos de Tafsir Al Ahlam

Tafsir Al AhlamUn site vous donnant accès à certaines sciences islamiques telles que la firassa et l’interprétation des rêves entre autres, connues de nos pieux prédécesseurs mais méconnues voire inconnues de la grande majorité des musulmans de notre époque.